Découverte d’une discipline : le Hunter

 Le week-end deLogo-Hunter_listitemrnier, j’ai eu l’occasion de découvrir une discipline qui m’était jusque là inconnue : le Hunter. Il y a au moins 2 ans de ça, je lisais un de mes magasines préférés où se trouvait un dossier complet sur cette discipline, en lisant ce dossier j’avais été très intéressée par le concept mais ça en était resté là. Sûrement faute aux nombres de compétitions de Hunter qui avaient lieu dans ma région ou alors à l’inexistance d’intérêt de mon club pour cette discipline. Enfin bon bref! Le nouveau club dans lequel je monte a organisé un concours de Hunter et j’ai pu m’inscrire pour une épreuve. Je vais donc vous faire part de ce que j’en ai pensé.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que le hunter?

Selon la FFE « Le Hunter consiste à enchaîner un parcours d’obstacles avec la plus grande harmonie possible. Les compétitions de Hunter Équitation ont pour but de juger la position, le niveau d’équitation et l’emploi des aides du concurrent. Les compétitions de Hunter Style ont pour but de juger le modèle, la locomotion et le style à l’obstacle du poney / cheval. Les épreuves, tout comme en CSO, se déroulent sur un terrain clos jalonné d’obstacles. Les barres et les éléments qui les composent sont mobiles et tombent s’ils sont percutés. Dès lors, il s’agit pour le couple cavalier-cheval d’effectuer le parcours de la manière la plus élégante et la plus fine possible. » Voilà tout est dit. Ici on ne juge pas le nombre fautes (barre/refus) et temps que vous mettez à effectuer votre parcours comme en CSO, mais bien la manière dont vous montez (je parle du Hunter Equitation ici) Moi qui pendant un temps, passais plus de temps à faire des refus qu’à sauter des obstacles, vous comprenez bien pourquoi ça m’a plu! Un autre point qui diffère du CSO est la hauteur, en Hunter pas besoin
de sauter haut pour vous donner une idée, une club élite fait 105 en CSO alorsqu’en Hunter elle fait 90 cm. 

 

Côté tenue

De ses origines, le Hunter est donc une discipline très « à cheval » sur l’esthétique, élégance est le maître mot. Vous pouvez laisser votre veste rouge et votre pantalon blanc au placard ainsi que vos paillettes. Optez pour des couleurs sobres et qui s’accordent à la robe de votre cheval (c’est une question d’harmonie). Pour ma part, ayant un cheval gris, j’ai choisi du noir sauf mon pantalon qui était gris foncé. Du point de vue du cheval, côté équipement vous devez avoir un tapis en forme de selle ou juste un amortisseur mais pas de tapis (oui ça m’a brisé le coeur d’abandonné mon beau tapis de concours mais que voulez vous…). Puis j’ai enlevé toutes ses tâches (j’ai utilisé mon Stain Master d’amouuur que je ne quitte plus : voir mon article) et je lui ai natté la queue et pionté la crinière. Je ne vous cache pas que je dé-tes-te pionter, je préfère nettoyer 50 box que pionter mon cheval pour vous dire. Enfin bon ce fut laborieux mais le résultat satisfaisant.

HUNTER-4

Ce n’est pas moi

 

 La notation du parcours

A la fin et au début de votre parcours, vous devez effectuer un cercle (environ) 20m qui donnera votre galop de référence et sera éliminatoire si vous ne le faites pas. Une barre ou un refus vaut 10 points. Et vous pouvez perdre des points si votre tenue ou votre cheval sont négligés (harmonie des couleurs et soins du toilettage de votre place). Je précise que comme cité plus haut, j’ai fait une épreuve Hunter Equitation Club 2 Maniabilité. Cependant je n’ai pu respecter mes contrats de foulées car j’ai un poney et que les foulées chevaux bah ça rentre pas, j’ai donc perdu 10 points à cause de ça (soit -5 par contrat). De plus étant une cavalière de CSO ayant l’habitude de passer mon temps à faire des parcours assise, j’ai été pénalisé car en Hunter : le parcours doit s’effectuer en équilibre.

ooooo

la cavalière sans tête c’est moi

Mon expérience 

J-1 :J’ai donc astiqué la veille du concours mes cuirs et mon cheval. Surtout mon cheval car j’ai du le pionter et lui natter la queue.

Le jour J :

Comme je l’ai dit précédemment je suis une cavalière de concours de CSO endurci, j’ai plus de 6 ans de compétition dans les jambes, je suis donc arrivée la fleur au fusil, sûr de moi. Je pensais que l’épreuve de maniabilité se limiterait à un passage entre deux quilles et c’est tout. Mais non! J’ai donc eu 2 contrats de foulées à respecter, 3 passages de quilles (qui était assez serrés : type option), un saut de puce (surprise totalement inattendu), 2 sauts sur un coté de l’obstacle (à gauche ou à droite de l’obstacle). et pour finir un saut en biais. Je sors en 1m en concours habituellement donc les 70 cm de cette épreuve n’aurait pas du m’inquiéter. Bah je peux vous dire que je faisais pas ma maline! C’est un genre d’ambiance, calme et super sympa c’est un parfait juste milieu entre l’ambiance CSO sans l’euphorie et le dressage avec le côté plus dynamique. Et au paddock, les cavaliers sont tous très élégants (je faisais que m’extasier devant leurs tenue tellement chic), polies et au contrôle de leur monture. Quand ce fut mon tour de passer, j’ai presque failli oublier mon cercle d’arrivée (je suis pas blonde pour rien héhé) mais dans l’ensemble j’étais vraiment très satisfaite de mon parcours et surtout de ma ponette qui s’est comportée adorablement. Je termine à une 13e place avec 73,65pts/100 ce qui est ma foi honorable pour un premier Hunter en sachant que la première se trouvait à 86pts. Les contrats de foulées réussis et je me serais classée.

Finalement qu’est-ce que j’en ai pensé de tout ça? 

J’ai tout simplement adoré! Du début à la fin! Même mon moniteur a été conquis. Autant vous dire que je ne compte pas lâcher le Hunter. Alors oui, certes le toilettage du cheval et certaines règles sont contraignantes mais la satisfaction que j’en ai tiré dépasse mes espérances. Vous êtes vraiment récompensés pour votre travail et vos efforts. C’est vraiment une discipline à découvrir.

Je recommande tout particulièrement le Hunter aux cavaliers débutants, ça vous permet de poser un cadre et d’introduire les difficultés une par une. Je recommande cette discipline pour les jeunes chevaux aussi, si vous voulez familiariser votre cheval avec l’obstacle je sais qu’en Imposé on peut vous demander de faire un arrêt en plein milieu d’un parcours, ce qui permet d’avoir un cheval toujours aux ordres.

Bref une discipline à suivre de très près et surtout à tester car je ne serais pas surprise de voir le Hunter monter en force d’ici quelques années!

 

Publicités

15 réflexions sur “Découverte d’une discipline : le Hunter

  1. amayavisionequine dit :

    Je n’ai jamais pratiqué ni le CSO, ni le Hunter, mais dans l’esprit, et de ce que j’ai pu voir, j’ai toujours préféré le Hunter, qui demande a apporter plus de soin à son parcours 🙂 .

    C’est chouette que tu ais partagé ton expérience et que ça t’ai autant plus ! Ca poussera peut-être les gens à s’y intéresser de plus près 🙂 .

    J'aime

    • lacavaliereblonde dit :

      C’est surtout pour ça que j’ai fait cet article car c’est tellement une belle discipline dont il faudrait s’intéresser de plus près. En Amérique du Nord c’est très répandu et même obligatoire. Bref je te conseille d’essayer si t’as l’occasion 😉

      J'aime

  2. Dobignard dit :

    Je confirme ce que tu écris.
    Je n’étais pas adepte du CSO plus que cela, mais j’ai aimé pratiquer un peu tout, tester et essayer moult disciplines, pour savoir de quoi on parlait…
    Bref, c’est ainsi que j’ai inscrit mes équidés un jour en hunter et que j’y suis allée comme ça, pour voir…
    Moi qui ne suis pas fan du CSO (parce que j’en ai marre de voir des chevaux tourner avec la tête à l’extérieur & a bouche grande ouverte) j’ai trouvé dans le Hunter, une discipline et une rigueur qui manque cruellement aux cavaliers de cso, pour la plupart.
    Il y en a peu également par chez nous, j’en ai donc fait un second sur lequel j’ai emmené mes élèves, pour leur faire découvrir ! 🙂
    Et comme tu le soulignes, c’est une discipline où l’on récompense le travail à long terme et les choses bien réalisées.
    Mais contrairement à ce que tu penses, je ne crois pas que cette discipline émergera, car elle est bien trop contraignante pour la grande majorité des cavaliers, qui veut que tout se passe sans forcer….
    😉

    J'aime

    • lacavaliereblonde dit :

      L’espoir fait vivre! Non sérieusement, je pense que tu as raison tout de même, le Hunter n’aura jamais la même ampleur que celle du CSO mais je remarque qu’il y a de plus en plus de concours et tout ça donc je me dis que même si ça ne touchera pas tous les cavaliers (les plus fainéant ^^) ça peut toucher ceux qui sont intéressés par autre chose que la vitesse et la hauteur. Espérons!

      J'aime

  3. Soon a horse dit :

    Très sympa ton article, et ta photo aussi (malgré qu’on ne voit pas ta tête domage ^^).
    J’ai déjà fait du hunter, je trouve ça sympa, ça change de challenge : fini la hauteur et les sauts à l’arrache, bonjour le tracés précis et le contrat de foulées 🙂
    Chouette que tu ais adoré ça, on aura droit à d’autres photos comme ça !

    J'aime

  4. Cavali'Erre dit :

    J’avais déjà entendu parler du Hunter, mais je ne connais pas réellement. Donc merci pour cette présentation. C’est vrai que ça à l’air intéressant et plus varié que le CSO. J’aimerai bien essayer un jour. Il ne me reste plus qu’à convaincre ma monitrice…

    J'aime

  5. ameliemouronval dit :

    Ton article a confirmé mon envie de tester ! 🙂 Un peu marre de voir des SF avec des cavaliers trimbalé ou avec un cheval à la ramasse sur les épaules finir sur le podium au détriment des beaux tours en Club. Malheureusement ce n’est pas une discipline très représenté dans mon département. 😦

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s